Une Magnifique Le On De L Tude Qualitative

Methode de mon epoux

Si les pays de la CE passent quand même les réformes nécessaires économiques non séparément, et ensemble, et l'euro a lieu, cela leur apportera infiniment plus profits, qu'en cas des actions dépareillées. C'est le troisième argument essentiel au profit de l'union de change. L'apparition de la devise commune européenne permettra de transformer le territoire de la CE en en effet espace homogène économique, où les opérateurs de différents pays auront les conditions égales pour l'activité. Déjà maintenant à l'intérieur de la CE on supprime pratiquement toutes les barrières sur les voies du mouvement de marchandises, les capitaux et la main-d'oeuvre, on libéralise considérablement le marché des services. L'Europe ne surmontera pas le morcellement économique, elle ne pourra pas sur un pied d'égalité concurrencer aux États-Unis et le Japon.

On apportait une série de changements : se précisait la procédure de l'acceptation des nouveaux membres à la composition des communautés Européennes, se précisaient aussi les conditions de l'appartenance, on prenait les décisions de l'élargissement de la juridiction et la précision de la structure de la Cour des communautés Européennes.

À la longueur de, au moins, deux ans on doit respecter les limites des hésitations du cours du change, prévu par le mécanisme des taux de change, sans dévaluation par rapport à la devise des autres pays-membres de la CE.

Mais aussi ce n'est pas tout. Il n'y a pas de règles exactes de la conversion. Comment entrer, par exemple, avec l'arrondissement en cas avec la lyre et la peseta espagnole ? Les chiffres ici à plusieurs fois plus qu'au compte en Deutschmark ou les florins néerlandais. L'union économique et De change demande de passer tous les comptes à près le sixième signe après la virgule, cependant cela peut amener aux erreurs très amusantes après l'arrondissement.

Autrement se développait le procès de l'intégration à l'ouest du continent. La ligne principale dominant de l'intégration ici : l'union des États homogènes selon la nature socio-économique, à la base est mise le système des valeurs démocratiques et les instituts, qui ont permis de créer les groupements assez solides en la personne des communautés européennes.

Est apparu ici le problème : il n'y aura pas unanimité à la prise de décisions sur. Dans ce cas on fixe une conception intéressante du développement soi-disant "avancé", i.e. la quantité définie d'États à l'intérieur de l'union peuvent suivre l'exemple du développement accéléré et la formation des structures, et à un tel développement accéléré peuvent participer non tous les Etats membres de la CE.

La première explication, qui est amenée plus souvent des autres et est sur les surfaces, a l'air ainsi. L'existence en Europe le grand nombre des États indépendants avec la devise personnelle se passe trop cher. En premier lieu cela concerne les frais selon la conversion. Encore à IV le siècle les marchands de l'Allemagne Du nord se sont persuadés, comme commercer trop cher avec de nombreux voisins – les principautés minuscules, les duchés et les royaumes. À cause des échanges infinis d'un argent sur autres la partie de la recette s'affaissait inévitablement dans les coffres chez les changeurs. Alors les Allemands pratiques ont contracté entre eux-mêmes l'alliance de change et ont commencé à frapper les pièces du modèle commun. Au fond le problème donné n'est pas décidé jusqu'ici.

Ce mécanisme est lancé prend il y a longtemps et de jour en jour les chiffres d'affaires. Mais tout de même on veut comprendre, pour quoi on entreprend le programme si ambitieux, pourquoi notamment maintenant les Etats européens ont décidé d'échanger soudain les marques chères à eux, les francs et les shillings avec les portraits des grands hommes de la patrie sur total à tous les euros avec les ponts impersonnels et les arcs.

En additionnant les situations économiques du nouveau document, il faut faire l'attention à ce qu'ils devaient assurer le passage vers une nouvelle étape de la coopération, i.e. vers l'union commune économique et de change ().

La première étape de l'intégration est la conclusion des accords commerciaux sur deux- ou la base multilatérale. L'essentiel de tels accords - dans la réduction à l'intérieur du groupe donné des pays des tarifs en comparaison des tarifs des biens et services de l'autre monde, et bien qu'une telle discrimination des pays ne participant pas à l'accord, contredise les principes GATT/VTO, ces mesures sont admises comme les accords temporaires préparatoires dirigés sur l'approfondissement du procès intégrationniste.

Ian Taylor, le membre de la Chambre des communes du parlement, pendant le conseil d'administration de John Mejdjora présidant la compagnie Exchequer, trouve que l'introduction de l'euro est inévitable, mais est gros des conséquences imprévisibles économiques.